Episode 12/ Demande surprenante

Salut toi qui me lis.


Si on m’avait dit jadis qu’un jour je me mettrais à écrire plus d’une page, j’aurais rigolé. Lorsque j’étais plus jeune, j’étais envahie par une timidité que je ne savais expliquer. Pour empirer mon cas, mon envie de découvrir le monde n’existait pas. A l’époque, je n’aimais pas sortir, j’avais horreur de la lecture et j’aimais encore moins l’écriture.

Lorsque les professeurs nous imposaient des rédactions de quatre pages, je trichais en ayant une grosse écriture. Mais même avec cette méthode, j’atteignais à peine deux pages. En revanche, j’adorais les mathématiques. Je trouvais ça stimulant et passionnant de résoudre des inéquations. Mis à part les chiffres, mon cœur battait également pour un garçon. Ce garçon n’était autre que le voisin de ma rue. J’avais eu le coup de foudre pour lui. Mais hélas, ces sentiments n’étaient pas réciproques à ce moment-là !

Ma timidité commença à s’estomper lors de mon entrée au lycée. Le déclic fut le jour de la rentrée des classes. Ce matin-là, dans la cour, se tenait devant moi, une jolie blonde aux cheveux bouclés. Une phrase me traversa l’esprit pendant que je la regardais: « Woah, ce canon ne traînera jamais avec une fille comme moi ! » Eh bien, j’avais tort… Au moment où j’avais ces pensées-là, elle se dirigea vers moi pour faire connaissance. Je t’avoue que j’étais déstabilisée car je ne comprenais pas son envie de me connaître. De me parler tout court.

Grâce à cette fameuse fille prénommée Sandra et qui fait toujours partie de ma vie, j’ai su prendre confiance en moi, m’intéresser aux autres. M’ouvrir tout simplement au monde qui nous entoure. Si je devais répondre à Papa qui aime me demander de temps à autre quels sont mes « vrais » amis, je la compterai parmi eux. En revanche, si je retournais la question à Papa, il me dirait que ce sont ses frères. Ce sont ses frères ses vrais amis. C’est avec eux qu’il a traversé des obstacles, des évènements qui l’ont mis face à la dureté, à la fragilité et la beauté de la vie à la fois.

Et en parlant de vie, celle de Papa aurait pu être radicalement différente. Différente car un jour son oncle de Bac Liu lui proposa une chose. Cette demande surprenante et inattendue fut d’épouser l’une de ses filles. Papa était étonné par cette proposition car non seulement, il ne pensait pas du tout à se marier à cet âge-là, 17 ans, et encore moins, vivre avec sa propre cousine. Son oncle le rassura en lui expliquant que dans la culture (à l’époque), c’était tout à fait normal. Il lui demanda ainsi d’y réfléchir. Il tenait vraiment à ce que sa fille soit avec quelqu’un de bien. Et si ce quelqu’un de bien était de la famille, c’était encore mieux.

Papa se souvient de la beauté incroyable de sa cousine. Son visage rond et en parfaite symétrie ressemblait à une poupée. C’était la première fois qu’il voyait autant de jolies filles. Autant car même les sœurs de cette cousine étaient toutes aussi belles.

Malgré cela, Papa ne cessa de répéter à son oncle que c’était vraiment étrange d’épouser une personne qui avait le même sang. Mais l’oncle insista pour qu’il y réfléchisse. Alors par respect pour lui, Papa prit le temps d’y songer. Seulement, sa réflexion fut vite écourtée. Une nouvelle tomba à ce moment-là et fit pencher la balance immédiatement. La réponse que Papa donna à son oncle changea complètement le cours de sa vie.

La suite au prochain épisode.

Prend soin de toi ????